Selon les déclarations du défenseur des droits de l’homme M. Udson Jean, le peuple haïtien est l’une des nations du monde qui a écrit la plus grande et la plus belle histoire du monde, il a poursuivi en disant que nous avons manqué de nombreuses opportunités politiques pour mettre Haïti sur la voie du changement et du développement.

M. Udson Jean a déclaré que le 7 février 2022 était la date prévue pour qu’Haïti ait un nouveau président légitime. Treize(13) mois après la mort du président Jovenel Moïse, “le gouvernement actuel apporte plus de malheur au peuple haïtien que de bonheur comme : la faim, le chômage, l’insécurité et la pénurie de carburant, etc….”, a-t-il déclaré.

“Les gangs armés ont presque effondré nos droits, ils dirigent même nos maisons et font ce qu’ils veulent dans le pays”, a-t-il également déclaré.

Le défenseur des droits de l’homme estime qu’aujourd’hui tout le monde se rend compte que le système politique dirigé par le Dr Ariel Henry est un chemin épineux vers la démocratie et la stabilité politique qui n’apportera aucun changement au pays, c’est le choix d’un président intérimaire qu’il faut adopter pour sortir Haïti de ce chaos.

Sans langue de bois, M. Udson Jean a souligné que la communauté internationale qui a imposé le choix d’un gouvernement au peuple haïtien, est catégoriquement contraire à la constitution de 1987 en vigueur et aux coutumes politiques du peuple haïtien.

Par ailleurs il est convaincu qu’il est de plus en plus important de penser à l’avenir de ce pays, selon lui, le choix d’un président intérimaire peut tout remettre à plat et peut conduire le pays sur la bonne voie pour organiser des élections et rendre fiers nos pères qui se sont sacrifiés pour cette nation.

Par Whisly Desir

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *