Une vive tension a régné mardi 3 janvier 2023 à Thomassaint, quartier de Pétion-Ville. Des tirs nourris y ont été entendus durant tout l’après-midi et en début de soirée. A l’origine, un affrontement armé entre des agents de la PNH et des membres du gang dirigé par Carlo Petit-Homme dit Ti Makak. Ce mercredi, la PNH a communiqué à la presse le bilan de cette opération. Pas moins de quatre présumés bandits ont été tués selon les données fournies par l’institution policière.

« Maçon Silencieux, membre du gang “Ti makak” impliqué dans plusieurs cas de kidnapping au niveau de Laboule et de Thomassin a été mortellement atteint dans des échanges de tirs avec la police dans la soirée du 3 janvier 2023. Par ailleurs lors des affrontements entre des membres de ce groupe de criminels et la Police Nationale au niveau de Thomassin 32 durant la journée du 3 janvier 2023, trois autres individus ont été mortellement blessés, un fusil d’assaut et 4 véhicules dont une motocyclette ont été confisqués », peut-on lire dans une note publiée par la police.

Par ailleurs, la PNH a également indiqué que 3 policiers blessés lors de cette intervention ont été pris en charge. « Ils présentent des blessures légères », a fait savoir au Nouvelliste une source judiciaire.

Le gang armé dirigé par Carlo Petit-Homme dit Ti Makak opère depuis plusieurs mois à Grenier, Fessard, Laboule, Thomassaint, etc. Des assassinats spectaculaires, des vols à mains armés, des enlèvements sont régulièrement enregistrés dans ces zones. Le 6 décembre 2022, plusieurs cas d’enlèvements ont été répertoriés dont un qui concernait 3 membres d’une même famille et un autre qui concernait un minibus rempli de passagers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *